Au début j'étais persuadé que le monde des adultes était calme, comme après la tempête de l'adolescence . Mais est-il possible que ça ne s'arrete jamais ?
Après lui avoir refusé un premier rendez-vous, J'ai tout de même accepté le second. Bon, essentiellement parce que j'étais déjà ivre. Ainsi je racontais ma vie, emballée par l'alcool et les arguments définitifs, tandis que je la percevais aussi déterminée que Jeanne d'Arc et sa culotte lui soufflant à l'oreille d'insister sur son numéro absurde de charme. Elle aurait bien voulu m'infliger sa main dans la mienne. Et je ne m'étais même pas aperçu de sa technique si élaborée:

20h03 : Elle me propose un whisky
20h30 : Elle m'en apporte un second
20h50 : J'en suis à mon quatrième
21h15 : Une Marguarita. ( Elle connaissais bien mes vices.)
21h35 : Je me suis dit que j'allai céder et que j'appréhenderai les plaisirs simples plus tard...

Conclusion? Ce que la femme dotée de sex-appeal veut, Dieu le veut aussi.. et l’homme le fera.

2505780219_1