22 juin 2012

Pourvu que le vent t'emporte mieux que ça.

Dis moi, pourquoi j'ai si souvent froid ? Le vent d'Hiver tu crois ? Ou parce que j'attends toujours un signe, un signe de toi ? Vois tu, tout ce que j'ai cru, tout ce qui déçoit mon coeur ? Crois moi, je suis allé au combat. La tête haute chaque fois. Crois moi. Je n'ai pas attendu comme ça en tendant les bras. Sais-tu le temps qu'il m'aura fallu pour réparer les douleurs ? Sais-tu comment je t'en ai voulu ? Aujourd'hui, cette vie je la veux resplendissante. Mais tu n'as pas voulu rester. Je veux de l'amour avec abondance, mais pour... [Lire la suite]
Posté par Mybruises à 23:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 mai 2012

Tout ira bien c'est marqué sur la notice..

Peut être ai-je tort, peut être que je recherche dans les mauvais endroits et peut être que je ne regarde pas le bon visage. Si je savais que tu me cherches aussi, alors peut être que je ne bougerais plus et que je t'attendrais. Il y a quelques années tu disais que tu m'aimais, depuis j'ai quand même avancé mais je suis resté sur ça. J'ai continué avec mes souvenirs qui brillent malgrés l'obscurité. J'ai essayé de tout retenir avec du sparadrap. Mais il n'y a rien entre ma folie et tes absences. J'ai eu la personne qu'il me fallait... [Lire la suite]
Posté par Mybruises à 00:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 mai 2012

Je passe mes nerfs, devant quelques verres.

J'arriverai vers toi avec un stock d'amour et de bienveillance, et advienne que pourra. Après tout, Dieu est dans les détails, et tes grandes démonstrations d'affections ne vaudront rien si tu oublies de dire Bonjour, Merci, ou si tu oublies de sourire. Et j’admets qu'il faudra certainement batailler. Parfois on n'a pas du tout envie. Alors j'accepterai tes preuves d'amour même quand elles seront creuses. Donc, s'il te plait, des gestes des gestes des gestes. Je n'ai pas besoin que tu m'attendes quelque part. Mais j'ai juste vraiment... [Lire la suite]
Posté par Mybruises à 17:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 mars 2012

Whores don't make that much..

Tu me considères comme un rebelle alors que je t'ai juste fait connaitre un autre niveau, depuis tu sais que tu ne trouveras pas un autre mec qui mord comme moi. J'ai pu te tenir avec mes huit bras, et je n'ai jamais eu l'intention de te laisser partir. Tes amis t'avaient avertie. Tu as eu ta chance et tu t'en rends peut être compte. Tu n'as été qu'une croix sur ma liste. Et lorsque c'est terminé, il n'y a pas d'au revoir. Tu n'as eu aucun moment de disponible pour un sauvetage, et maintenant que tu as compris comment l'obscurité... [Lire la suite]
Posté par Mybruises à 17:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 mars 2012

Les chûtes s'achevent..

On aurait pu continuer de s'aimer assis à la terrasse d'un café, mais parfois l'amour suspend son vol et perd de son éclat. J'étais pourtant à crans. M'adorais-tu vraiment ? Prenais-tu juste du bon temps ? N'y avait-il que les soirs de pluie et nos coups de reins ? Et pourquoi est ce que tu me fais toujours ça ? Alors va. Pars penser à toutes les choses auxquelles tu as besoin de penser. Va de l'avant, pars rêver de tout ce dont tu as besoin de rêver. Et reviens vers moi quand tu sauras.. Mais si tu dois garder une chose à... [Lire la suite]
Posté par Mybruises à 21:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 janvier 2012

Okay, the thing where I cried, and we all cried, and I told you about? That's gone.

Ce n’est pas un truc prémédité. L’amour, le vrai, c’est juste un horrible machin que tu ne maîtrises pas du tout, que t’attrapes comme un virus. Et quand tu le perds, la convalescence est longue, parfois très longue, voire éternelle. Vis ta vie. Pleure, souffre, exulte, jouis. Ce qui peut encore te paraître un peu abstrait, c’est que ta vie est *fucking* courte. Et nos vies sont faites de ce dont on les remplis. Vivons donc pleinement, au maximum, multipliions les expériences, tout en prenant soin de nous. Le pire dans la vie, c’est... [Lire la suite]
Posté par Mybruises à 00:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 janvier 2012

Je t'aime, Sans hier. Je t'aime. Quand même.

Je te reste si proche malgrés la distance, que ça ne pourrait pas l'être davantage de mon coeur, peut être car j'ai encore confiance en qui nous sommes. Je ne me suis jamais ouvert de cette façon à quiconque. Peut etre parce que je continue de penser à tous ces mots que tu ne me dis simplement plus, mais je n'en tiens pas compte. Je ne me souci même plus de ce que tu deviens, de ce que tu fais ou de ce que tu sais. Car ça ne compte plus. Et je ne me souci plus des jeux auxquels tu joues. De toi je reste si proche, que peu m'importe... [Lire la suite]
Posté par Mybruises à 20:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 décembre 2011

There is time.

On ne peut pas toujours se libérer d'une triste histoire. D'une histoire d'amour qui s'est terminée. Comme une ombre qui reste posée sur l'eau, a flotter sur un coeur, qui s'est cassé. Nous ne finirons pas ensemble, mais je finirai peut être sage. On ne peut pas échapper à tout ce qu'on a vécu. Je connais mon histoire, même si ce n'est pas celle que j'aurai choisi. Mais je la prends. C'est seulement la mienne. La vie reste un cadeau. Des choses sombres nous arrivent. Des choses meurent. Et c'est tout. Et rien n'est terminé. Il me... [Lire la suite]
Posté par Mybruises à 00:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 novembre 2011

Les pieds nus, ensemble, dans les nuages ou dans la poussière.

Il arrive un moment dans les histoires d'amour, soit tu nages soit tu coules, alors sans hésiter j'ai sauté du plongeoir pour aller flotter dans un verre d'alcool. Parce que je n'arrivais plus à éclaircir quoi que ce soit. Parce qu'on s'aimait avec des liens invisibles mais à un moment j'aurais voulu les voir apparaitre. Alors ça me donne l'impression que l'amour n'est qu'un fantôme qu'on traine derrière soi et que finalement tout dépend de ton degré de croyance. Mais en même temps, quelque chose de magique serait perdu s'il suffisait... [Lire la suite]
Posté par Mybruises à 23:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 octobre 2011

Le parfum de l'étranglement...

Pendant quelques mois tu as tenu ma main mais tu étais en train de disparaitre et j'étais en train de me déserter. Aujourd'hui tu as ramené mon coeur à la maison, à la raison. Je dois bien dire que ton départ est ancien et que tu ne m'embrasseras plus avec cette bouche dont tu t'es servie pour dire ces choses horribles. Je suppose que ce n'était pas suffisant de te servir de mon amour pour te construire un égo et une supériorité mal placée, il fallait au passage que tu m'infliges quelques griffures, celles qui se donnent entièrement.... [Lire la suite]
Posté par Mybruises à 16:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]