Je te reste si proche malgrés la distance, que ça ne pourrait pas l'être davantage de mon coeur, peut être car j'ai encore confiance en qui nous sommes. Je ne me suis jamais ouvert de cette façon à quiconque. Peut etre parce que je continue de penser à tous ces mots que tu ne me dis simplement plus, mais je n'en tiens pas compte. Je ne me souci même plus de ce que tu deviens, de ce que tu fais ou de ce que tu sais. Car ça ne compte plus.

Et je ne me souci plus des jeux auxquels tu joues.

De toi je reste si proche, que peu m'importe la distance, tu ne pourrais pas être plus près de mon coeur. Et de toute façon rien d'autre pour moi n'a d'importance, car l'amour c'est comme un pacte passé avec le diable, ça ne s'oublie pas facilement et jamais vraiment. Alors je souhaiterais pouvoir zapper, mais au lieu de ça, je reste figé, je rembobine, je revisionne, NOTRE histoire. Sans aucune fin.

vlcsnap-2012-01-18-01h00m30s57